09/09/2013

J’ai testé : La décoloration maison (by Dine)

Et pour tout vous dire, de suite, c’est une C A T A S T R O P H E !



Je ne suis pourtant pas une novice en termes d’expérimentations capillaires, au point que certains y voient une espèce d’instabilité. 

Je ne comprends d’ailleurs pas du tout pourquoi aimer le changement en serait un signe, j’y vois plutôt un esprit créatif et sans peur. 
Mais passons. 

Il se fait donc que cette dernière année m’a vue redevenir blonde, qui est ma couleur naturelle. (Blond cendré foncé.)
Si j’y suis repassée, c’est entre autres pour une raison pratique, ces salauds de cheveux blancs devenant de plus en plus présents.

Je me suis donc forcée ces derniers mois à les mécher pour fondre cette nuance naturelle dans qq chose de plus clair.

dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy

Mais voilà, je n’aime décidément pas le consensuel et il me fallait revenir à quelques chose de plus en « marge ».

J’ai donc opté pour le platine cendré. Les bouts de mes mèches étant déjà de cette couleur.
Et comme j’ai du mal à attendre quand une idée me vient, je me suis laissé guider par mon coup de tête jusque dans les rayons  colorations d’une grande surface. 

J’ai opté pour ce qui semblait idéal sur le papier. 
Une décoloration Syoss qui promet de ne pas (trop) agresser ton cheveu et dont la nuance promise semblait proche de ma vision.

dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy



J’ai fait comme recommandé dans le mode d’emploi.

Appliquer d’abord sur les racines (mon blond foncé), +/-30min, puis vérifier une mèche en la rinçant et si la couleur semble bonne, allonger 5min sur toute la chevelure et rincer.

Jusque-là ça semblait simple. Au bout de 30 min sur la tête j’ai le cuir chevelu en feu, comme s’il baignait dans de l’acide !

Impossible de me dire que j’allais pouvoir tenir plus longtemps, j’ai tout de même vérifié une mèche et la couleur semblait ok (c’était sans compter que couleur mouillée et couleur sèche n’ont rien à voir), j’ai allongé et au bout de 5min, rincé à l’eau glacée pour soulager ce feu. 

Puis j’ai appliqué le soin déjaunissant fourni dans la boîte, à nouveau rincé et puis séché. 
Sur le moment la couleur semblait plus ou moins ok, mais il faut dire que mon cuir chevelu était rouge vif.

Au bout de qq heures, il a fini par se calmer et là …j’ai pu apprécier l’étendue des dégâts.

Mes cheveux étaient devenus jaune pipi !


Allez hop une photo pour bien rigoler. 



dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy


Il ne me restait malheureusement pas bcp d’options, le foulard ou une coloration pour essayer de sauver ma chevelure. 



Je suis donc repartie toute penaude au magasin essayer de trouver une nuance (de gris, mouahaha) qui camouflerait cette horreur. 
J’ai opté pour un blond cendré nacré tjs de la marque Syoss, j’aurais bien voulu tester le « Vrai platine » de L’oréal, malheureusement plus de stock lors de mon passage.

dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy



Et j’ai aussi acheté le shampoo Bioréne bleu déjaunissant de la marque Eugène Perma :

dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy




(remarquez comme ils ont l’air heureux d’être poivre et sel nos deux jeunes-vieux souriants)



J’ai donc appliqué la coloration Syoss, qui n’a absolument rien couvert du tout.

Le résultat final étant toujours jaune vif. 

Le shampooing Bioréne a quant à lui teinté mes pointes en bleu gris. 

UNE REUSSITE totale en somme. 

Et une grosse envie de pleurer devant tant de catastrophes accumulées. 


Demain, heureusement je passe par les mains de ma coiffeuse. 
J’ai entre temps lavé mes cheveux, en frottant un maximum les pointes pour faire partir le bleu avec ce très bon  shampoing réparateur de la gamme Dercos. 

Je vous parlerai bientôt d’ailleurs d’un produit miracle dans leur gamme, l’instant Filler. 
Appliqué uniquement sur les racines le soin phyto gloss platine, qui lui déjaunit un peu mais ne reste pas scotché aux cheveux. 

Je l’utilise depuis des mois sur mes mèches et il est vraiment efficace.

dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy



En attendant le miracle des produits professionnels et des mains expertes d’une coiffeuse, voici une dernière fois cette très belle nuance de jaune. 





dine,dine de wonderland,test,swatches,swatch,décoloration,cheveu,coiffeur,diy

Moralité, ne tente jamais la décoloration maison, à moins d’être fan du jaune !





Toutes les photos sont © Dine.

Commentaires

Perso, j'ai testé une fois la décolo maison (naturel châtain clair mais avait teinté en noir depuis des années).
Résultat : un véritable arc-en-ciel passant du blanc au vert (en passant par le jaune, l'orange, le rouge, .....).
Donc, NE JAMAIS SE DECOLORER SEULE ! Sauf si l'envie d'en finir avec la vie capillaire ...

Écrit par : Zaza | 09/09/2013

Répondre à ce commentaire

Effectivement! j'ai retenu la leçon à vie! ;))

Écrit par : Dine | 10/09/2013

En gros, les décolos maison "TU PEUX PAS TEST" quoi !!!!!!!!

Merci de vos témoignages les filles !
:)

Dine, moi j'aimais bien ce que tu qualifies de couleur pipi.

Écrit par : Unetassedebeauthe | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je trouve que le résultat sur la dernière photo est plutôt pas mal...

Par contre comme tout le monde , je vais dire on éclaircit jamais ses cheveux soi-même... Il vaut mieux confier sa tête a un bon coiffeur pour avoir un bon résultat et des cheveux qui restent beaux. Et si vous êtes brune, et qu'un coiffeur vous promet un blond/blanc pour la fin de journée, partez en courant aussi : une bonne décoloration ca se fait par étapes et progressivement; jamais en une fois...

Écrit par : Annorak | 11/09/2013

Répondre à ce commentaire

Oui c'est clair, très important, les étapes . . .
Tu vas te lancer dans l'aventure, finalement ??
xx

Écrit par : Unetassedebeauthe | 12/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour à tous,
alors rectifions le tout (même si l'article date un peu). Certes ce décolorer chez soi c'est galère, il y a évidemment des règles à suivre (genre on décolore pas du brun au blond clair en une étape...) mais c'est faisable!
Je suis d'un naturel blond foncé (teinte 8.3/9.3 selon la saison) et je passe à un 10.1 Et bon, la teinte cendré est effectivement ce qu'il y a de plus difficile à obtenir (surtout vu ma dorure naturelle), n'empêche que j'y arrive... il faut tout de même y aller doucement, j'en suis à 4 mois de décoloration. Il faut entretenir ses cheveux, j'ai fais près de 3 mois de traitement intensif pour nourrir ma chevelure avant de me lancer (coup de tête à prohiber).
Et ensuite, et bien il faut également choisir la bonne teinture, je suis pas fan de Syoss et Biorene (c'est pas les meilleures que j'ai eu le loisir de tester!)

Écrit par : emma | 07/12/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.