12/09/2013

Bye Bye Demak-up.

S'il est une industrie à être super polluante, c'est bien celle du coton (je t'en prie clique et puis pleure)!!
Et vous avez peut-être entendu parlé du tampax comme arme de destruction massive.

Ça te met dans le contexte tout de suite.

Mais il est un autre coton que nous utilisons quotidiennement au niveau du "soin" corporel sans trop y réfléchir (et jetons sans arrière pensée), je veux parler des Demak-up ou autres marques de pads démaquillants, et je ne parlerai même pas des lingettes imbibées de démaquillant qui sont pour moi une abomination!

Le fait est qu'il existe donc une solution toute simple et alternative à ceux-ci, les lingettes lavables en coton éponge bio ou en bambou.
Je les ai découvertes, non pas dans le but premier du démaquillage, mais parce que je ne voulais pas utiliser de lingettes pour mon bébé. Utilisant des langes lavables il aurait été aberrant de ne pas faire de même pour le reste. (Et oui c'est un autre sujet, mais sache juste que ça marche super bien et que c'est SAIN et hyper économique)

coton,biologique,démaquillage,economique, écologique,



Et ... il s’avère qu'en fait pour de vrai, elles sont parfaites pour se démaquiller!
Je les utilise au quotidien, j'en ai une douzaine dans un petit panier dans la SDB et qui suffisent pour ma semaine, une fois sales, je les stocke dans un petit seau.
En fin de semaine je les mets à la lessive à 60° avec le linge "blanc" , des balles de lavage, une lessive écologique à l'huile essentielle de lavande et du bicarbonate de soude.
Rien de plus.
Elles en ressortent nickelles.

On trouve ce type de lingettes dans quasi toutes les boutiques bio-bébé en ligne, comme par exemple Eco-Terre.
Pour ma part je les ai trouvées chez Zeneco, une boutique bébé/bien-être/bio présente à Charleroi et à Namur.

Et pour finir un petit mot pour vous dire que ce démaquillant intégral apaisant yeux et peau de Klorane aux bleuets est vraiment bien, sans odeur et doux.
Son ouverture permet de doser le produit de manière idéale, on appuie dessus et il ne sort que la quantité suffisante. Avec les lingettes lavables c'est tout juste la bonne quantité avec une seule pression.
Et en général je termine la case démaquillage par une application d'une eau de lavande en spray qui est parfaite pour ma peau grasse.

coton,biologique,démaquillage,economique, écologique,

En espérant vous avoir convaincue: Et par l'idée d'arrêter de se mettre sur le visage des résidus absolument dégueulasses de l'industrie cotonnière. Et par le côté économique et durable du produit.
12 lingettes en coton ou en bambou tournant à peu prés autour des 20 euros.
Et si tu as l'âme couturière, tu peux même te les faire toi-même!

Dine

29/07/2013

Layering technique - le démaquillage japonais par couches.

Bonjour mes petites loutres,

Ma fidèle comparse Anne (va voir ses photos ici -clic-) m'a envoyé ce matin cet article édifiant du Daily Mail :
http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2380419/What-sl...
Pour les non bilingues d'entre nous : la rédactrice de l'article, Anna, a tenté l'expérience de ne plus se démaquiller durant un mois.  UN MOIS.
Je ne sais pas comment elle a tenu un mois, personnellement, il m'est impossible de me coucher sans un bon démaquillage dans les règles de l'Art Japonais.

Au bout d'un mois de test, les résultats sont sans appel :

layering rituel, démaquillage, tecnique, démaquillage japonais, huile, peau, bicarbonate, savon,
© photo : Daily Mail

La rédactrice explique même qu'elle estime avoir vu sa peau vieillir de dix ans en l'espace d'un mois.  Des plaques rouges ont ciselé sa peau, ses rides se sont ancrées plus prodondément, ses pores se sont considérablement élargies et la surface de sa peau est devenue sèche et très irritée.  Le dermatologue qu'elle consulte en début et en fin de test la rassure heureusement sur le fait que ne pas s'être démaquillée durant un mois est réversible, en reprenant soin de sa peau un minimum, elle parviendra à retrouver un certain équilibre.

Bref, quelles que soient les raisons que nous avons toutes de vouloir éviter ces cinq minutes de soin avant le coucher, les photos de cet avant/après vous feront peut-être changer d'avis ?

J'ai opté pour le rituel de démaquillage par couches depuis des années, aussi appelé rituel de démaquillage à la japonaise.  Ca me prend cinq minutes montre en main dans la salle de bain le soir, c'est mon petit plaisir d'avant sommeil. 


Concrètement comment ça se passe ?
Il s'agit de se démaquiller en plusieurs étapes comme ceci :

1.  ETAPE N°1 : Ôter le maquillage / dissoudre les particules grâce à l'huile. 

Le gras enlève effectivement le gras.

layering rituel, démaquillage, tecnique, démaquillage japonais, huile, peau, bicarbonate, savon,
J'ai toujours un flacon d'huile de noix dans la salle de bain, vous aussi ?

J'utilise pour faire fondre le maquillage de l'huile de noix bio, ou de noisettes.  Ca paraît un peu bizarre de mettre de l'huile sur son visage dans un premier temps, je vous rassure c'est normal.

180156_497890850431_1588790_n.jpg
On effectue des massages circulaires, parfait pour dissoudre complètement le mascara waterproof !

180121_498454000431_5015149_n.jpg
On joue même à se faire peur dans le miroir.

167623_496601485431_8022367_n.jpg


Je me suis demandé si ça n'allait pas boucher mes pores, me rendre la peau grasse, etc . . .  Mais non, car on va nettoyer l'huile dans l'étape suivante.

2.  ETAPE N°2 : Nettoyer l'huile à l'aide d'un savon moussant.

layering rituel, démaquillage, tecnique, démaquillage japonais, huile, peau, bicarbonate, savon,
Savon bio Mythos à l'huile d'amande douce.

Je fais mousser mon pain de savon, j'ôte l'huile, je rince.
Et pour être sûre que toutes les traces d'huile et de maquillage fondu ont disparu, je re-fais mousser et je nettoie une seconde fois, cette fois-ci avec . . .

3.  ETAPE N°3 : Deuxième savonnée avec le bicarbonate de soude.

ch04-thumb.jpg

J'en utilise l'équivalent d'une cuillère à café, la poudre étalée dans ma main, je masse mon visage doucement, cela a un effet peeling léger, et cela termine de désincruster les saletés récalcitrantes sur mon visage.  En plus de faire détaler les cellules mortes qui s'amassent à la surface de mon épiderme.

C'est aussi cette action légèrement abrasive du bicarbonate de soude qui donnera à votre peau cet air glowy qu'ont tous les tops. 

ETAPE N°4 : Le rinçage à grandes eaux.

Bye bye tout ce qui a encombré mes pores durant toute la journée !  Pollution citadine comprise.

ETAPE N°5 : La lotion d'eau florale.

Etant donné que mon eau de ville est assez calcaireuse, je passe toujours un coton d'eau florale (rose, fleur d'oranger -ma préférée-, bleuet, . . .) pour terminer et tonifier ma peau.
Parfois, je sépare mon coton en trois parties, je l'humecte d'eau florale et je laisse poser le tout en masque sur ma peau pendant une dizaine de minutes, comme ceci :

179064_490772250431_3033460_n.jpg
Boyou, c'est moi Jason Voorhees.

 Cela resserre les pores de la peau et l'apaise.  J'adore l'effet de douceur que cette étape procure.

Et pour terminer, bien entendu, on applique son sérum et sa crème hydratante ou sa crème de nuit.

J'ai conseillé ce procédé de démaquillage en étapes à plusieurs amies qui avaient des problèmes de peau ou la peau grasse, et au bout de 15 jours de traitement seulement, les résultats étaient vraiment visibles.  Leur peau allait vraiment mieux.

Cette technique a tous les avantages : elle est ultra naturelle (je n'utilise que de l'huile, du savon et de l'eau florale bio), aucun composant chimique n'est présent, c'est relativement peu onéreux (huile, savon et eau florale doivent coûter à eux trois moins de 10€), et surtout : l'efficacité est réelle.  

Maintenant, oui, cela prend du temps le soir . . .
C'est peut-être un peu rébarbatif comme technique, mais finalement, si cela était trop facile, ce serait moins drôle, non ??
Et vous, vous vous démaquillez comment ?

xx